//
About

[traduction en Francais en bas]

The Congo Research Network was created in October 2010, by Dr Katrien Pype, Reuben Loffman, Dr Miles Larmer and Aldwin Roes, all scholars working on DR Congo at British Universities at that time. The network (and the website) is the outcome of Katrien’s Newton International Fellowship, which she held at the Centre of West African Studies (University of Birmingham, UK). The fellowship was sponsored by the British Academy.

The first meeting and two work shops were held at the Centre of West African Studies (University of Birmingham).

As from March 2011, the Congo Research Network has gone ‘global’, and we aim at severing ties with Congo scholars all around the world.

Mission

What?
We are establishing a community of researchers working on DR Congo across the Humanities, called the Congo Research Network.

Who?
We are concentrating on establishing a critical mass of scholars working on any aspect of Congolese culture from any of the Humanities disciplines.

Why?
There are a wide range of scholars working on the DR Congo and we feel that it is important for us all to meet both to share our ideas and benefit from other researchers’ input. The Network also aims to be an important source of information for media practitioners, who we envisage being able to consult us when they need information. And, finally, we hope that the Network will be able to facilitate ties with Congolese research communities and so act as a foundation for successful collaborative work between ‘western’ and Congolese scholars.

The creators

Katrien Pype, PhD, anthropologist, MIT (US) and K.U.Leuven (Belgium)

More information on Katrien’s research projects here

Reuben Loffman, doctoral researcher, history, U. of Keele (UK)

Read here about Reuben’s work

Miles Larmer, PhD, history, Lecturer at the U. of Sheffield (UK)

Read here more information about Miles’ work

Le lieu de rencontre des chercheurs sur le  Congo

Le Réseau de Recherches sur le Congo a été créé en octobre 2010 par Dr Katrien Pype, Reuben Loffman, Dr Miles Larmer et Aldwin Roes, tous chercheurs travaillant dans des universités britanniques, en ce temps-là, sur des sujets touchant la RD Congo. Le réseau et le site web sont le fruit de la bourse Newton International Fellowship dont a bénéficié Katrien au cours de son séjour au Centre of West African Studies (Université de Birmingham, Royaume Uni). La bourse était financée par l’Académie Britannique.

La première rencontre et les deux ateliers subséquents ont été organisés au Centre of West African Studies (Université de Birmingham).

Depuis mars 2011, le Réseau de Recherches su le Congo est devenu « mondial », et nous poursuivons l’objectif de serrer les liens avec les chercheurs travaillant sur le Congo partout dans le monde.

Mission

Quoi ?

Nous créons une communauté de chercheurs, appelé Réseau de Recherches sur le Congo, rassemblant les chercheurs  s’intéressant à la RD Congo dans le domaine des sciences sociales et humaines.

Qui ?

Nous nous attelons à constituer une masse critique de chercheurs qui travaillent sur toutes sortes d’aspect de la culture congolaise dans n’importe quelle discipline des sciences sociales et humaines.

Pourquoi ?

Il y a une large panoplie de chercheurs qui travaillent sur des sujets concernant la RD Congo, et nous pensons qu’il est important pour nous tous de nous rencontrer à la fois pour partager nos idées et d’avoir des impulsions provenant du travail des autres chercheurs. Le Réseau a également l’intention de devenir une source d’information importante pour ceux qui travaillent dans les media et qui pourront nous consulter lorsqu’ils auront besoin d’information.  Finalement,  nous espérons que le Réseau sera capable de nouer des contacts avec des communautés de chercheurs congolais, et ainsi agir comme un point de rencontre pour un travail fructueux entre chercheurs « occidentaux » et congolais.

Les créateurs

Katrien Pype, PhD, anthropologue, MIT (Etats-Unis) and K.U.Leuven (Belgique)

Katrien a eu son Ph.D. en anthropologie sociale et culturelle (2008, K.U.Leuven, Belgique) avec une thèse portant sur la production de fictions télévisées évangélisatrices à Kinshasa. Elle a publié sur le sujet et sur d’autres aspects de la culture populaire de Kinshasa, comme par exemple les arts martiaux et la danse.

Entre février 2009 et février 2011, elle était Newton International Fellow dans le Centre of West African Studies, Université de Birmingham (Royaume Uni), où elle a travaillé sur un projet postdoctoral en rapport avec les interfaces de la mémoire, des médias et de la politique dans la démocratie naissante à Kinshasa.

Depuis février 2011, Katrien est IOF, chercheure postdoctorale à l’Institut de Recherche Anthropologique en Afrique (K.U.Leuven) et au Science, Technology and Society Programme (MIT, Boston). Depuis mars 2011, Katrien séjourne  à Boston où elle travaille sur un projet qui penche sur les interfaces de la sociabilité, des CTI et la vie des personnes âgées dans la ville contemporaine de Kinshasa.

Plus d’information sur les projets de recherche de  Katrien Pype

Reuben Loffman, chercheur doctorant en histoire, Université de Keele (Royaume Uni). Ici, vous lirez sur le projet de Reuben.

Miles Larmer, PhD en histoire, maître assitant à l’Universitéde Sheffield (Royaume Uni). Cliquez ici pour plus d’informations sur les recherches de Miles.

Advertisements

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Archives

%d bloggers like this: